dimanche 22 mars 2009

ENTRETIENS DE MERE ET VISION EN PREMIERE PERSONNE DE DOUGLAS HARDING.


Le 8 juillet 1953, la Mère de l'ashram de Sri Aurobindo dans un de ses Entretiens propose cet exercice :

"Il faut, si on peut, agrandir sa conscience.
J’ai connu quelqu’un qui voulait agrandir sa conscience ; il disait qu’il avait trouvé un moyen, c’était de se coucher sur le dos dans la nuit, dehors, et de regarder les étoiles et de tâcher de s’identifier à elles, et de s’en aller là-dedans dans un monde immense, et alors de perdre tout à fait le sens de la proportion, de l’ordre de la terre et de toutes ces petites choses, et de devenir vaste comme le ciel — on ne peut pas dire comme l’univers parce que nous n’en voyons qu’un tout petit morceau, mais vaste comme le ciel avec toutes les étoiles. Et alors, vous savez, les petites saletés pendant ce temps-là, elles tombaient, et on comprenait les choses à une très grande échelle.
C’est un bon exercice."

Pour approfondir cet exercice, on pourra lire ce post de José Le Roy sur Henri Michaux en cliquant ici.

Enregistrer un commentaire